Blondie_madame

26 juillet 2017

Dis Guigui (Canet): c'est quoi être rock and roll

Cela fait quand même quelques mois que le film Rock and roll me fait de l'oeil: j'adore Guillaume Canet, j'aime beaucoup Marion Cotillard. J'avais très peur du film de potes, par des potes pour des potes. J'avais écouté Guigui en parler mais j'étais réticente. Je l'ai visionné avec autant d' apriori que d'appréhension et au final, j'ai été bluffée. Ok, c'est un film sur le film. On a la vie de Guillaume Canet et de Marion Cotillard mais ce n'est pas tant le sujet du film. Ce n'est pas un reportage ou un film-documentaire... [Lire la suite]

25 juillet 2017

Une salade de saison: entre canicule et pluie.

Côté alimentation, en été, je compose des salades. Lors de la canicule, la salade composée hyper fraîche a été de mise. Nous sommes toujours en été, par conséquent j'ai toujours envie de salade. Cependant, l'été dégouline sur mes vasistas et j'ai ressorti un gilet du placard. Comme j'ai bien envie d'une salade composée mais puisqu'il il fait un peu frisquet pour un repas froid... j'ai décidé de faire une salade fraîche et chaude... Une salade, une recette et deux dégustations différentes... c'est possible!   Les ingrédients ... [Lire la suite]
Posté par Aude_85 à 09:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
24 juillet 2017

Le destin des souvenirs d'Italo Svevo

Italo Svevo, de son vrai nom Ettore Schmitz, est un auteur Italien (de Trieste, exactement) de la fin du XIX° et du tout début XX°. Je l'avais découvert à la fac lorsque nous avions étudié Sénilita que j'avais adoré. J'avais lu quelques extraits de La conscience de Zeno, hésitant à l'époque entre une étude de ce roman-ci ou celui d'un autre Italo, Si par une nuit d'hiver un voyageur de Calvino. Et j'avais opté pour ce dernier. "Les hommes ne savent pas tout voir, ils tiennent leurs yeux clos sur certaines choses." Je n'ai pas... [Lire la suite]
21 juillet 2017

Reprise du sport....objectif: les fesses d'Alice Belaïdi

La semaine passée j'ai regardé sans grande conviction le film Si j'étais un homme. L'histoire est simple: une architecte en procédure de divorce se lève un matin avec un pénis. Et on la voit faire avec, agir comme un homme. Au début, je me suis dit "ça va être bourré de clichés; ça va être con comme la lune. Je sens que je ne vais pas aimer." Raté. J'ai été agréablement surprise. On a quelques clins d'oeil à Ce que pensent les femmes (L'orage qui crée la transformation), et Mary à tout prix au niveau du coinçage... de braguette. SI... [Lire la suite]
20 juillet 2017

Le temps est assassin de Bussi

On m'a beaucoup vanté Bussi ces deux dernières années. Je n'avais pas eu l'occasion de me pencher sur cet auteur. On m'a prêté Le temps est assassin. Un titre plutôt poétique. Un titre un peu "mistral gagnant". Qui n'a pas eu la chanson de Renaud en tête à la lecture de ce titre? "Le temps est assassin, il emporte avec lui les rires des enfants... et les "Mistral gagnant""...   Le début du roman se situe en 1989 où on rencontre Clotilde, une jeune ado rebelle en vacances en Corse avec ses parents et son frère Nicolas, le... [Lire la suite]
19 juillet 2017

Duel autour de Maupassant: élève vs prof

Avril 2017... Il y a quelques temps ma nièce (4ème) a rapporté de son collège un petit livre vert et blanc intitulé Le Papa de Simon et autres nouvelles" de Maupassant. Je l'ai encouragée et l'ai félicitée pour sa lecture de Maupassant. Et j'ai eu un avis assez tranché de sa part. "Bon, Le Papa de Simon, ça va c'est cool. C'est un peu triste mais ça finit bien. Mais le reste c'est trop chelou. Il ne se passe rien. C'est nul. Je ne vais pas tout lire." En bonne tante prof de français, j'ai soufflé, fait les gros yeux et je lui ai... [Lire la suite]

18 juillet 2017

Article dans lequel la lectrice demande une fois encore à Monsieur Puértolas de l'épouser

Cher Romain,Je suis tombée sous le charme depuis L'extraordinaire voyage du fakir. J'aime tes titres à rallonge. J'aime tes histoires. J'aime ton humour. Epouse-moi. J'ai adoré Re-vive l'empereur qui t'a permis une fois encore de monter dans mon estime. Monsieur Puértolas je vous aime. Epousez-moi. J'ai craqué pour Tout un été sans facebook. Et j'ai ri, j'ai ri.. Femme qui rit., cher Romain... Romain Puértolas épouse-moi. Ce sera toi ou personne. Passe-moi les menottes la bague au doigt. (Le petit Romain est policier. Quand on... [Lire la suite]
16 juillet 2017

La retraite sentimentale de Colette

La retraite sentimentale est le dernier opus de la série des Claudine de la merveilleuse romancière Colette. J'ai parlé de mon adoration de Colette ici, là J'ai aussi parlé de la saga des Claudine ici: Claudine à l'école. Claudine à Paris. Claudine en ménage. Claudine s'en va. Dans Claudine s'en va, on parle surtout du personnage d'Annie que l'on retrouve dans La retraite sentimentale. Renaud, le mari de Claudine est en convalescence dans le sud (je crois). Pendant cette absence, Annie vit avec Claudine. On sait que leur amitié... [Lire la suite]
15 juillet 2017

La mort du roi Tsongor de Laurent Gaudé

En fin d'année, il n'est pas rare de trouver dans notre casier des livres. J'ai trouvé il y a quelques temps le roman de Laurent Gaudé: La mort du roi Tsongor. J'avais découvert Laurent Gaudé il y a quelques années lorsqu'un extrait du Tigre bleu de l'Euphrate était tombé à l'écrit du bac français. Le sujet avait fait polémique: la presse s'était acharnée contre les lycéens se moquant de nos chères têtes blondes qui avaient cru que le tigre était un animal et non le fleuve. Les journaleux s'étaient précipités comme des rapaces sur... [Lire la suite]
14 juillet 2017

Agatha Raisin enquête: Pas de pot pour la jardinière

Après avoir entamé et adoré la saga de M.C Beaton "Agatha Raisin enquête", je suis devenue accro à ces romans très "british" (ou plutôt "scottish"). J'ai donc lu les trois premiers tomes, ce qui me permet de valider une participation au challenge de Philippe "trilogie de l'été". Je crois bien que je vais rapidement céder à la fin de la saga parce que j'ai ricané, parce que je me suis régalée avec le style très écossais de M.C Beaton. C'est sûr que si l'on recherche du thriller, du polar, on ne va pas être servi. Si on recherche... [Lire la suite]