corrreposndances

En ce moment, je lis un recueil de lettres que j'ai acheté sur une brocante. Il s'agit de Correspondances amoureuses. Lorqu'on lit ces lettres de Beaumarchais, Henri IV, Sand, Musset, Hugo, on s'aperçoit qu'il s'agit davantage de lettres passionnées certes, mais libidineuses surtout...

112162927A la page 31 de ce recueil dirigé par Nathalie Rykiel, on a une lettre du libertin Beaumarchais à Mme de Godeville (c'est vraiment son nom, il n'y a vraiment aucun jeu de mots pourri licencieux....)

"Cette chère clef! tu as fort bien deviné qu'elle est trop longue et trop grosse pour être celle d'aucun secrétaire ou cabinet et qu'elle est le passe-partout d'une ancienne ou nouvelle maîtresse. [...] J'étais en effet fort inquiet de ma clef; elle est en effet celle d'un objet chéri, à qui j'ai donné en ma vie de bons coups de queue avec plaisir; et pour mettre le comble à ta jalousie, je suis forcé de t'avouer que c'est celle de mon billard."

Voilà voilà... Il y a des lettres aussi cochonnes que celles-là mais qui sont un peu plus subtiles