17125773_617751418421917_4115097299753893888_n

Je participe régulièrement au challenge de Philippe Lire sous la contrainte. L'avantage, c'est que cela me permet d'orienter mon choix su livre à retirer de ma pile. A contrario, quand je n'ai rien, je furète sur kobo et prends au hasard des romans, à bas prix voire gratuits, correspondant à la contrainte. Je fais souvent des découvertes grâce aux contraintes données par Philippe. D'agréables découvertes ou de désastreuses lectures! Et c'est dans cette deuxième catégorie que je peux balancer l'ebook Un trou dans la toile.

Thomas est publicitaire. Paradoxalement, il ne s'intéresse absolument pas aux réseaux sociaux et de communication. Le plan marketting de l'entreprise au sein de laquelle il travaille, se base sur le client-phare: l'Inconnu. L'Inconnu, c'est le type à suivre, celui qu'il faut être, celui qu'il faut imiter. Le hic, c'est que personne ne sait qui il est. Pourtant, tout le monde le vénère. Pour cibler cet Inconnu, la Police va demander à notre homme de mener l'enquête. Le type le plus connu, le it-boy du net qui mise sur le rien, le Néant, va vouloir se faire passer pour cet Inconnu; chose paradoxale puiqsu'il est le Connu. Bref, des embrouilles à n'en plus finir, des antithèses qui ne tiennent pas la route, un roman sans grande consistance, un roman policier qui n'en est pas vraiment un (pourtant il a été primé en tant que tel... Décidément, je ne comprends rien à notr système)

J'ai bien compris qu'il y avait la métaphore de notre monde actuel où n'importe quel gus, au fond de sa rase campagne peut devenir une star interplanétaire. Avant, il y avait nos artistes, nos stars et leurs fans. Aujourd'hui, ces énormes stars ne rivalisent plus entre elles, elles se voient confrontées à de nouvelles stars: les gens ordinaires qui, via les réseaux sociaux, Internet, la télé-réalité prennent de l'ampleur et s'érigent au rang de vedettes. Plus besoin de faire quelque chose d'extraordinaire, plus besoin d'exercer un art pour être connu, reconnu, starifié.. Il faut être vu, faire le buzz. C'est toute la thématique que semble soulever le roman de Luc Chomarat. Le problème, c'est que ce n'est pas réalisé d'une façon exceptionnelle. 

liresous

En général, quand dans un livre, je ne réussis pas à mettre un visage sur des personnages, c'est qu'ils sont mal campés et qu'à coup sûr, le livre ne va pas me plaire. J'ai besoin, lorsque je lis, d'avoir une base solide pour pouvoir me projeter... Sinon, c'est le fiasco. Et ça a été le cas. Lorsque quelques minutes après avoir refermé le livre, j'ai complètement oublié la fin, c'est qu'à coup sûr le livre ne m'a pas plu. Et là, une heure après avoir lu Un trou dans la toile, je suis incapable de dire qui est l'Inconnu et comment se termine le roman. Un trou dans la littérature... j'ai un peu perdu mon temps avec ce livre mais il me permet de valider ma première participation au challenge de Philippe: le titre doit commencer par un article indéfini...

Suite à cet échec, j'ai donc pioché un autre roman pour valider une deuxième participation: Une fille parfaite. Le début de ce thriller m'emballe absolument.

lpbObjet transportable: TOILE