29 juin 2017

Ame Graphique: été

Comme chaque dernier jeudi du mois, c'est l'Ame Graphique de Sabine qui nous propose aujourd'hui de prendre une photo sur l'été...  Je ne vais pas faire dans l'originalité mais l'été est ma saison préférée parce que j'aime le soleil, la chaleur. J'aime vivre sous trente degrés. J'aime revenir hâlée, bronzée, même si c'est maaaaaaaaaaaaaaaal. L'été, pour moi c'est aussi synonyme de vacances. Si, d'habitude, à cette époque, je croule sous les copies de bac de français et les oraux et que les vacances commencent vraiment le... [Lire la suite]

28 juin 2017

Le sommeil...ami ou ennemi?

Alors oui... on peut me huer. Je n'avais jamais lu jussqu'à ce jour un seul roman de Bernard Werber. Oui... même pas les Fourmis. Oui, huez-moi. J'ai donc récemment lu, le verbe dévorer siérait davantage, Le sixième sommeil.  J'ai découvert ce roman grâce à Lexie Blush.   Attention digression narcissique... Tout ce qui concerne le sommeil, l'inconscient me fascine. Il faut aussi dire que la nuit et moi ne vivons pas un amour complètement fou: - Je fais des cauchemars: course-poursuites, SS, camps de concentration,... [Lire la suite]
25 juin 2017

Qui dira la souffrance d'Aragon de Gérard Guégan

"Je l'aimerai toujours et, à rebours, je me détesterai toujours autant. Comprenne qui pourra. Tu sais, mon petit, on ne devrait jamais couper le cordon... le trait d'union, si tu préfères, ce fil d'Ariane qui nous lie à notre jeunesse. Le seul impossible qui aura jamais compté: la traversée des apparences...." Par principe, quand je vois le nom "Aragon", j'achète.  J'ai réalisé deux mémoires sur lui donc ça laisse quelques traces. J'ai une profonde affection pour cet auteur, même si je préfère largement le poète au romancier.... [Lire la suite]
23 juin 2017

Le cortège de la noce s'est figé dans la glace

Quel beau titre! Poétique, lyrique et surtout... pas de moi. Le cortège de la noce s'est figé dans la glace est un roman de Kadaré que j'ai beaucoup aimé. L'histoire est beaucoup plus simple à comprendre que L'année noire. Ici, les informations sur le contexte historique et géopolitique de l'Albanie nous sont données au fur et à mesure de la lecture. L'histoire de Kadaré est simple mais magnifique. Nous sommes dans les années 1980. Le 1er avril 1981, à Pristina (Kosovo avec une majorité d'Albanais, dirigé par les Serbes) pour être... [Lire la suite]
21 juin 2017

L'année noire de Kadaré

J'ai découvert Ismaïl Kadaré grâce à Avril Brisé qui est un roman exceptionnel sur la vendetta Albanaise. Dès lors, j'ai enchaîné de nombreuses lectures de Kadaré qui m'ont ravie. Le problème avec les romans de Kadaré, c'est qu'ils nécessitent une certaine culture, des connaissances sur l'histoire de l'Albanie. Grâce aux Tambours de la pluie et au Général de l'armée morte, j'avais saisi quelques informations qui m'ont permis de comprendre certains romans. J'ai lu L'année noire et j'ai bien vu que mes connaissances étaient limitées. On... [Lire la suite]
16 juin 2017

Marie d'Alexandre Dumas

Marie est une nouvelle d'Alexandre Dumas qui s'oppose diamétralement à la nouvelle Une amazone dont j'ai parlé ici. On retrouve le même personnage féminin de Marie déjà présente dans Une amazone. Peut-être est-ce la même? Peut-être est-ce une autre? Nul ne le sait. Pourtant on retrouve bien la même image de la femme: fragile, douce, vulnérable...A moins que dans l'esprit très dumassien, être Marie -être une Marie- est une forme d'allégorie de la femme. Perception virginale de la femme? Symboliquement, tout porte à le croire. Cette... [Lire la suite]

14 juin 2017

Alexandre Dumas et le girl-power

Alexandre Dumas n'est pas un auteur très présent dans ma bibliothèque. Le premier roman de Dumas que j'ai lu était Pauline. Un roman gothique, noir, que j'avais étudié avec mes tout premiers quatrièmes il y a... 6 ans déjà. J'avais adoré! Les élèves aussi d'ailleurs. Et puis le temps a passé et l'ami Alexandre s'est volatilisé de ma mémoire. Cette année, dans mon casier, j'ai trouvé (et c'est là l'avantage d'être prof de français) deux nouvelles de Dumas: Une amazone et Marie.   Ce très cher Alexandre me permet alors de valider... [Lire la suite]
09 juin 2017

Quoi de 9... en bref

Parce que j'ai la mémoire qui flanche, parce que j'ai l'organisation en dentelle, parce que je mets trois plombes à retrouver les choses, parce que je partiticpe à beaucoup de challenges que j'oublie fatalement à un moment donné, j'ai décidé de créer des articles "express", chaque 9 du mois pour répertorier toutes ces infos...   Les challenges en bref: - Challenges à long terme * En toutes lettres (le mien): tous les livres liés à l'écriture épistolaire et à la lettre. * Le Petit bac d'Enna: Une ligne complète. 80% de la... [Lire la suite]
06 juin 2017

Kinderzimmer de Valentine Goby

Il y a quelques années, à sa sortie, j'avais eu très envie d'acheter le roman Kinderzimmer de Valentine Goby. Comme j'étais déjà dans un lecturothon thématique, "le nazisme et l'écriture des camps", j'avais décidé de faire une petite pause pour reposer mon cerveau. Depuis 4 ans, j'ai enchaîné les lectures de romans sur l'univers concentrationnaire sans jamais retomber sur Kinderzimmer. Et, lors de ma dernière escale à Bécherel, quand mon regard s'est posé sur cette couverture épurée: un landau vide dans  un terrain vague, j'ai... [Lire la suite]
04 juin 2017

Parce que je t'aime de Musso

J'ai voulu, il y a quelques temps, mettre au défi les préjugés, les a priori sur un auteur un peu récrié: populaire mais mis au pilori par la critique. J'ai voulu situer la part de vérité, vérifier s'il ne s'agissait pas d'un snobisme élitiste qui poussait les anti-Musso à le mépriser. J'avais lu 7 ans après et ma lecture avait été mitigée. J'ai donc opté pour Parce que je t'aime car c'est le livre préféré de ma petite soeur. Et, sil ya une chose que j'adore faire, c'est lire les livres "coup de coeur" des gens qui me sont proches,... [Lire la suite]