19424661_105884403370939_3989812420829773824_n

Après avoir entamé et adoré la saga de M.C Beaton "Agatha Raisin enquête", je suis devenue accro à ces romans très "british" (ou plutôt "scottish"). J'ai donc lu les trois premiers tomes, ce qui me permet de valider une participation au challenge de Philippe "trilogie de l'été". Je crois bien que je vais rapidement céder à la fin de la saga parce que j'ai ricané, parce que je me suis régalée avec le style très écossais de M.C Beaton. C'est sûr que si l'on recherche du thriller, du polar, on ne va pas être servi. Si on recherche juste une lecture fraîche à la Legardinier ou à la Puertolas, on va adorer. J'ai noté cependant une ascension dans le gore au fil des trois tomes: dans le premier, c'est un empoisonnement, dans le deuxième, on a des meurtres "à la piqûre", et dans le dernier... c'est quand même plus hard: empoisonnement puis plantation du cadavre dans un pot... Effectivement, ce troisième tome "pas de pot pour la jardinière" va tourner autour du jardinage. Nouvelle passion de notre Agatha. Au final, on s'aprçoit qu'elle est aussi bonne en jardinage qu'en cuisine. Et comme elle ne veut pas perdre la face, comme dans le premier tome, elle va tricher...

Dans Pas de pot pour la jardinière, Agatha Raisin revient de voyage et découvre à sa grande (et mauvaise) surprise qu'une nouvelle habitante a posé ses valises à Carsely. Mary Fortune est la nouvelle coqueluche du village, ce qui a le don d'agacer notre compétitrice. Le seul moyen de jauger, de rivaliser puis de mettre KO Mary Fortune, c'est de participer aux ateliers de jardinage que cette dernière organise. Agatha est docile au début; mais c'est pour mieux battre son ennemie. Et puis en montrant à James qu'elle est meilleure que Mary Fortune, elle compte bien remonter dans son estime et battre une fois encore, sur le terrain sentimental cette fois, la Fortune. Tout se passe bien jusqu'à ce que la vraie personnalité de la Mary ressorte: cette femme est détestable. Elle se moque des gens ouvertement, les rabroue et l'instant d'après les met sur un piédestal dont elle brise une fois de plus le pied pour faire chuter la personne qui y siégeait. Mary Fortune s'amuse avec les gens de Carsely, elle les malmène. Elle a tout de la perverse narcissique. Perverse narcissique nymphomane. Personne ne s'étonnera de la trouver assassinée. Notre équipe de choc James-Agatha se met donc sur le coup. On les suit alors dans leurs pérégrinations et leurs investigations farfelues.

Comme dans les autres tomes, ce n'est pas tant la résolution de l'enquête qui nous mène que suivre nos deux quinquagénaires sur les traces du meurtrier. Les gags sont grotesques, les punchlines d'Agatha sont crues et drôles. Je ne pensais vraiment pas en lisant le premier tome que je serais fan de cette série.

trilogiesChallenge de Philipe validé:

1- Agatha Raisin enquête: La quiche fatale

2- Agatha Raisin enquête: Remède de cheval

3- Agatha raisin enquête: Pas de pot pour la jardinière

 

lpbChallenge d'Enna: Le petit bac. Ligne 4: Objet transportable: pas de POT pour la jardinière.