Avril 2017...

PIC_2006

Il y a quelques temps ma nièce (4ème) a rapporté de son collège un petit livre vert et blanc intitulé Le Papa de Simon et autres nouvelles" de Maupassant. Je l'ai encouragée et l'ai félicitée pour sa lecture de Maupassant. Et j'ai eu un avis assez tranché de sa part. "Bon, Le Papa de Simon, ça va c'est cool. C'est un peu triste mais ça finit bien. Mais le reste c'est trop chelou. Il ne se passe rien. C'est nul. Je ne vais pas tout lire." En bonne tante prof de français, j'ai soufflé, fait les gros yeux et je lui ai sorti tout mon baratin sur Maupassant: "J'aime beaucoup Maupassant. De ton livre, je n'ai lu que Le papa de Simon. J'ai lu plein de nouvelles de Maupassant et j'ai adoré. Les ados, vous ne vous intéressez à rien. Hormis Snapchat et Instagram, rien ne vous passionne". En adolescente typique, elle a soufflé, elle a ricané bêtement, elle a levé les yeux au ciel avant de rericaner bêtement; puis a asséné le coup de grâce à ce pauvre Guy qui n'avait rien demandé: "De toute façon il est relou Maupassant." J'ai fermé les yeux par dépit. Et j'ai ricané bêtement quand elle m'a dit " On parle d'autre chose. Hey, j'adore trop ton vernis. Trop swag. Je le kiffe trop."

Cosmétiques

Juillet 2017...

 

PIC_1LIVRES990Nous voici donc trois mois plus tard. J'ai reçu dans mon casier un petit livre et blanc intitulé Le Papa de Simon et autres nouvelles de Maupassant. Avant de le ranger dans ma bibliothèque, j'ai relu la première nouvelle "Le papa de Simon". Effectivement, une petite histoire d'un gosse à la recherche d'un papa. J'ai ensuite continué le bouquin parce que je n'avais jamais lu ces autres nouvelles et que je voulais découvrir ce qui avait tant déplu à ma nièce.  En fermant le bouquin, j'ai compris ce qu'elle avait détesté. Et je reste assez désolée pour Maupassant parce que ma nièce avait raison. "C'est barbant (relou n'étant pas trop dans mon vocabulaire), il ne se passse rien." J'en ai lu des nouvelles de Maupassant et aucune ne m'avait fait cet effet-là. Chez Magnard, ils ont condensé le pire du pire.  Visiblement, l'objectif n'était pas donner l'envie de lire des classiques à des adolescents. Même les nouvelles fantastiques sont inintéressantes à l'excès. De ce livre, comme ma nièce, je ne retiendrai que Le Papa de Simon.

Verdict: Les élèves ont parfois (quelquefois/ occasionnellement) raison quant à leurs jugements sur les Classiques qu'on leur donne à lire. L'avantage, c'est que Le Papa de Simon et autres nouvelles de Maupassant a réuni la prof et l'élève, la nièce et la tante. C'est vrai qu'il n'est pas mal ce vernis (swag?)...

IMG_20161224_193911421

 

 

Challenge Le petit Bac: Ligne 4. Sphère familiale. PAPA

lpb