10 juillet 2017

La servante écarlate de Margaret Atwood

Margaret Atwood et moi n'avons vraiment pas d'atomes crochus. J'avais découvert cette romancière canadienne avec son roman La femme comestible. J'avais été déçue car je trouvais l'histoire gnan-gnan, et la narration houleuse et barbante. J'ai commencé La servante écarlate en avril. Je l'ai fini hier. Et il n'y a que 450 pages. J'ai traîné ce livre comme un boulet. Entre temps, une série et le film inspirés du roman sont sortis et ont fait le buzz. Tout le monde a vu dans cette anticipation une représentation de l'Amérique... [Lire la suite]

21 mai 2017

Dans le jardin de la bête d'Erik Larson

Je me lance dans mon marathon pas gai gai d'articles autour du nazisme. J'ai expliqué mon obsession, mes cauchemars, mes peurs et mon questionnement ici. "Si je ne te revois plus de mon vivant, écrivait-il, cela ne fait rien car je serai fier de toi jusqu'aux dernières heures de ma vie" (John D. Dodd à Dodd, 12 juin 1933) Erik Larson a écrit un livre assez hybride puisqu'il s'agit à d'un reportage romanesque qui prend parfois des airs de bon thriller. Si on ne connaissait pas l'Histoire, on pourrait se dire que c'est un p***** de... [Lire la suite]
22 avril 2017

Ne pleure plus de Joy Fielding

Depuis que je me suis mise à la lecture de thrillers, de romans policiers, de romans noirs -c'est-à-dire depuis 8 mois-, je ne m'arrête plus. J'ai découvert des atmosphères que j'aime beaucoup et une attirance glauque pour le macabre alors que me définissais vraiment jusqu'alors comme une poltronne (poltronne pas pochtronne). Je suis tombée sur des pépites... Thérapie de Fitzek Une putain d'histoire de Minier Une fille parfaite de Mary Kubicka, Instincts criminels d'Andrea Kane La fille du train de Paula Hawkins Le cri de... [Lire la suite]
Posté par Aude_85 à 09:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 avril 2017

84, charring cross road d'Helene Hanff

84, charring cross road est un recueil de lettres d'Helene Hanff publié en 1970. On ne peut pas parler de roman épistolaire dans la mesure où les lettres sont réelles et elles ont été publiées. Les personnages ne sont pas fictifs puisqu'on a bien la signature d'Helene Hanff, son adresse. Et, à la fin du livre, on a les remerciements d'H. Hanff à la famille de Franck (son destinataire) qui a donné les droits et l'autorisation à la publication des correspondances...  Comme je le disais, 84 charring cross road est une... [Lire la suite]
14 avril 2017

La femme comestible de Margaret Atwood

J'avais lu un article d'Onee du blog La bibli d'Onee, sur Margaret Atwood il y a quelques temps. L'article était tellement convaincant que j'ai acheté La femme comestible et La servante écarlate. Visiblement, l'article était mieux réussi que le roman. Nous sommes dans les années 60 dans une Amérique très conservatrice, très puritaine. Marian vit en collocation avec Ainsley, une jeune femme dépravée. Marian est en couple mais ne veut pas d'union, tout comme son cher et tendre. Les deux sont bien "comme ça" et ne veulent pas... [Lire la suite]
27 mars 2017

Une fille parfaite

Une fille parfaite de Mary Kubicka me permet de valider une deuxième participation au challenge de Philippe, Lire sous la contrainte: titre: article indéfini + GN. J'ai acheté cet ebook exprès pour l'occasion et à dire vrai je n'ai pas été déçue. Il s'agit d'une histoire d'enlèvement. Mia, une jeune femme disparaît mystérieusement: elle ne va plus à son travail, ses amies ne l'ont pas vue depuis un certain temps si bien que sa meilleure amie contacte Eve, la mère Mia. Celle-ci ne s'étonne pas outre mesure de l'absence de... [Lire la suite]

06 février 2017

Beignets de tomates vertes de Fannie Flagg

      Si je n'avais pas lu La bibliothèque des coeurs cabossés de Katarina Bivald, jamais je n'aurais acheté ce livre. En effet, dans le roman susnommé, l'auteure fait référence à une multiplicité de romans. Et elle parle justement de ce roman de Fannie Flagg au titre appétissant. Quand j'ai vu Beignets de tomates vertes sur les étals du Cultura, j'y ai vu un signe. Donc je l'ai pris sans regarder la quatrième de couverture, comme très souvent. Quand je suis rentrée chez moi, j'ai tourné le livre dans tous les sens... [Lire la suite]
03 janvier 2017

Dans l'ombre du danger de Maggie Shayne

Je ne sais pas comment je suis tombée sur ce titre. J'ai dû avoir une promo sur kobo et le titre a dû m'interpeller. Dans l'ombre du danger... L'auteure? Maggie Shayne: inconnue, jamais entendu parler d'elle. L'histoire commence par un meurtre. Le narrateur premier est ce meurtrier qui nous semble un peu schizophrène puisqu'il parle à son double, à son frère intérieur. Tout commençait bien: la description de la strangulation de la première victime, la part psychologique intéressante... Mais le roman à vite pris l'eau (de rose). ... [Lire la suite]
Posté par Aude_85 à 08:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 décembre 2016

James Salter: Et rien d'autre

Le titre résume bien l'ensemble. Et rien d'autre. Non vraiment: rien d'autre, ça ira. Et rien d'autre... et heureusement. 365 pages...d'ennui effarant. Il ne se passe rien ou presque. C'est de la littérature américaine typique: on campe en long, en large et en travers les personnages. On les installe dans une vie soit misérable soit dans le luxe de la haute bourgeoisie. Si tu es pauvre, tu es malheureux et désespéré. Si tu es riche, tu es malheureux et enclin à la... [Lire la suite]
Posté par Aude_85 à 09:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 novembre 2016

Demain est un autre jour de Lori Nelson Spielman

Le roman de Lori Nelson Spielman qui s'intitule Demain est un autre jour m'a été offert pour ma fête par ma maman. Je la soupçonne d'avoir pris ce livre pour des raisons qui lui sont personnelles et peut-être pour me faire quelques petits clins d'oeil... Je la soupçonne aussi d'avoir parcouru ce bouquin et d'avoir fait une sorte d'identification entre l'héroïne du roman et sa propre fille (moi...) A un moment donné, l'héroïne est biturée à la vodka: j'espère que cet élément n'a pas précipité le transfert que... [Lire la suite]