24 avril 2017

Le meurtre d'O-Tsuya de Tanizaki

J'aime beaucoup la littérature asiatique. Je suis toujours soufflée par le style délicat et poétique, la pudeur, la retenue de l'expression. J'ai lu pas mal de livres de Tanizaki et j'ai toujours bien aimé sa façon d'écrire ainsi que ses textes. Avec Le meurtre d'O-Tsuya, je n'ai rien retrouvé de tout ce que j'aimais et qui me plaisait chez Tanizaki. Shinsuke tombe amoureux de la fille de son patron, la sublime O-Tsuya. Il n'ose pas dévoiler son amour, par la peur d'être repoussé et surtout à cause de la situation sociale... [Lire la suite]

11 avril 2017

Comment se passe ton été de Kim Ae-Ran

J'ai acheté Comment se passe ton été? de Kim Ae-Ran pour deux raisons: le titre et la nationalité de l'écrivaine. Je n'avais jamais lu de littérature Coréenne. Il ne s'agit pas d'un roman mais de quatre nouvelles. 1. Les goliath aquatiques En pleine mousson, un jeune garçon tente de s'en sortir avec une charge imposante: le cadavre de sa mère. On le voit se dépatouiller de cette misère aqueuse et boueuse. 2. Comment se passe ton été. Une jeune femme, sans travail, sans avenir, en léger état de dépression, est rappelée par... [Lire la suite]
07 septembre 2016

Tanizaki: Le pied de Fumiko

 [Republication]   Dans la nouvelle Le pied de Fumiko, Tanizaki utilise un stratagème littéraire vieux comme le monde: il nous fait croire que le personnage de l'histoire raconte une anecdote qu'il envoie à notre auteur pour qu'il la réécrive correctement. Hormis ce subterfuge un peu bateau, l'histoire se laisse lire de façon assez agréable, je dois l'avouer. L'auteur rend son récit dynamique par les bouleversements temporels. Tanizaki utilise vraiment tous les ressorts de l'écriture et les... [Lire la suite]