26 août 2017

To the bones: Aïe aïe aïe les troubles alimentaires

"Tomorrow is a new day for everyone" To the bones est un film sur les troubles alimentaires et plus ciblé sur l'anorexie. "To the bones" signifie jusqu'aux os. Ceci est un symbole car dans le film, la protagoniste fait en permanence le tour de son bras entre son pouce et son index. C'est un repère pour elle. Si elle ne peut plus le faire, c'est qu'elle a grossi parce qu'elle a trop mangé. Peut-on trop manger quand on ne mange rien?  Je pense qu'il peut y avoir deux types de spectateurs face à ce film: ceux qui vont... [Lire la suite]

03 août 2017

Voyage à Film City de Melvil Poupaud

J'adore Melvil Poupaud. Je l'ai découvert avec Le temps qui reste, le film qui a changé ma vie. Comme à mon habitude, quand je tombe raide dingue d'un artiste, je pars en quête de tout ce qu'il a pu faire, réaliser... J'ai vu beaucoup de courts et longs métrages (et très longs-métrages si je pense à Laurence Anyways de Dolan dans lequel Mister Poupaud est brillantissime... )de mon Melvil adoré et c'est toujours la même chose qui ressort: il est formidablement génial, atrocement bon. Il dégage un petit, même un grand, quelque chose... [Lire la suite]
29 juillet 2017

Un été avec Bradley Cooper

Comme Maud (de parlons peu, parlons cul), je suis fan de Bradley Cooper. Ses yeux bleus, son regard profond, sa chevelure, son petit accent lorsqu'il parle français.... Oh Bradley... Une fois dépassé le stade de la blondinette hystérique, on peut passer à l'étape suivante: l'admiration pour le comédien. Outre son physique de bel Apollon (pléonasme), Bradley Cooper est un merveilleux acteur. J'ai vu beaucoup de ses films et à chaque fois, il me scotche. Il est super fort. Ces derniers temps, j'ai regardé deux films et... [Lire la suite]
26 juillet 2017

Dis Guigui (Canet): c'est quoi être rock and roll

Cela fait quand même quelques mois que le film Rock and roll me fait de l'oeil: j'adore Guillaume Canet, j'aime beaucoup Marion Cotillard. J'avais très peur du film de potes, par des potes pour des potes. J'avais écouté Guigui en parler mais j'étais réticente. Je l'ai visionné avec autant d' apriori que d'appréhension et au final, j'ai été bluffée. Ok, c'est un film sur le film. On a la vie de Guillaume Canet et de Marion Cotillard mais ce n'est pas tant le sujet du film. Ce n'est pas un reportage ou un film-documentaire... [Lire la suite]
27 août 2016

Adieu Cuba

[republication]   Adieu Cuba est un film avec mon acteur Américain préféré; mon Cubain adoré... Incroyablement sexy dans Ocean's eleven.  Formidablement émouvant dans Pour l'amour d'une femme avec Meg Ryan.  Drôle et touchant à souhait dans City Island (film très frais dans la même veine que Little Miss Sunshine. Je crois, sans être certaine, que c'est le même réalisateur).  Torturé dans Elysian... [Lire la suite]
Posté par Aude_85 à 19:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
18 août 2016

Le cinéma et moi

Je parlais souvent sur mon ancien blog de ma réticence au cinéma. Je déteste le lieu: trop sombre; l'écran trop grand, le son trop fort, les gens trop là, trop près... Du coup la projection cinématographique ne peut se faire qu'en nombre restreint: moi et... moi-même. Si je ressens des émotions, je préfère être seule pour ne pas perdre la face si je dois chialer comme une gamine. Outre ces petites exigences, une autre s'impose d'emblée: le film ne doit pas durer plus de 90 minutes sinon je m'ennuie. Je regarde l'heure, je bouge, je... [Lire la suite]
11 août 2016

Les yeux jaunes des crocodiles: le film

J'avais lu il y a deux ans la trilogie de Katherine Pancol: Les yeux jaunes des crocodiles, La valse lente des tortues et Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi.    J'avais adoré les personnages, notamment l'héroïne ou anti-héroïne Joséphine Cortès. J'avais aimé l'imbrication de toutes les histoires. Je me souviens de ces instants de lecture dans ma voiture entre midi et deux. Epoque où je fuyais la salle des profs car l'entente... [Lire la suite]