22 mars 2017

Comment retourner une crêpe sans spatule quand tu es Pierrette Richard?

Je suis si maladroite que l'on m'a surnommée il y a quelques années PIERRETTE RICHARD... Je suis aussi excessive et un peu nerveuse. Si bien que la dernière fois que j'ai fait des crêpes et que j'en ai bousillé pas mal, j'ai jeté la faute sur la spatule, et jeté tout court ma spatule dont la longueur faisait le diamètre exact de la poêle.  Je suis également impulsive. Si bien qu'aujourd'hui, j'ai décidé de faire des crêpes sur un coup de tête. Ce n'est qu'une fois avoir préparé la pâte et versé la préparation pour la première... [Lire la suite]
Posté par Aude_85 à 09:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20 mars 2017

Un trou dans la toile de Luc Chomarat

Je participe régulièrement au challenge de Philippe Lire sous la contrainte. L'avantage, c'est que cela me permet d'orienter mon choix su livre à retirer de ma pile. A contrario, quand je n'ai rien, je furète sur kobo et prends au hasard des romans, à bas prix voire gratuits, correspondant à la contrainte. Je fais souvent des découvertes grâce aux contraintes données par Philippe. D'agréables découvertes ou de désastreuses lectures! Et c'est dans cette deuxième catégorie que je peux balancer l'ebook Un trou dans la toile. Thomas... [Lire la suite]
19 mars 2017

L'homme qui voulait être heureux de L. Gounelle

"Une vie réussie est une vie que l'on a menée conformément à ses souhaits, en agissant toujours en accord  avec ses valeurs, en donnant le meilleur de soi-même dans ce que l'on fait, en restant en harmonie avec qui l'on est, et, si possible, une vie qui nous a donné l'ocasion de nous dépasser, de nous consacrer à autre chose qu'à nous-mêmes et d'apporter quelque chose à l'humanité, même très humblement, même s c'es infime. Une petite plume d'oisea confiée au vent. Un sourire pour les autres." Ce qui m'a fait rire dans le... [Lire la suite]
15 mars 2017

Le baron perché de Calvino

Le Baron Perché de Calvino est une oeuvre multiple... Il s'agit d'un conte merveilleux et philosophique. C'est aussi un roman initiatique doublé d'un récit politique. C'est encore une utopie et une contre-utopie. Le baron perché apparaît également comme un précis d'histoire. Le contenu repose sur une intrigue tout aussi multiple. L'histoire est aussi farfelue que pathétique et les personnages autant ridicules qu'attachants. En somme, c'est une jolie fable légère avec une profondeur philosophique.... [Lire la suite]
13 mars 2017

Pirandello: six personnages en quête d'auteur

Pirandello est né en 1867 et mort en 1936. Ecrivain sicilien qui s’essaie à la poésie, au théâtre et au roman. Toute son œuvre repose sur le rapport de la réalité par rapport à la fiction, de la crise identitaire et existentielle de l’être humain. Pirandello est un adepte de la mise en abyme, élément-phare de six personnages en quête d’auteur.  Dans Six personnages en quête d'auteur, nous avons à un premier niveau les personnages de la pièce que nous lisons (Le Directeur, Le Régisseur, les comédiens, etc) qui mettent... [Lire la suite]
12 mars 2017

Puisque rien ne dure de Laurence Tardieu

J’ai d’abord été attirée par le titre Puisque rien ne dure. Le roman de Laurence Tardieu traite de l’aspect éphémère de l’existence, des êtres, des choses. Le titre expose l’homme dans son rapport avec le temps. Une fois n'est pas coutume, j'ai lu la quatrième de couverture et j’ai senti que Puisque rien ne dure était fait pour moi : « Je meurs voilà ce qu’elle m’écrit Vincent je meurs viens me voir viens me revoir une dernière fois que je te voie que je te touche que je t’entende viens me revoir Vincent je... [Lire la suite]

08 mars 2017

Le cri de Nicolas Beuglet

Je me suis dirigée vers Le Cri de Nicolas Beuglet sur les conseils d'un collègue ( qui, accessoiremanet ressemble à mon chanteur d'amour, Emmanuel Moire, donc forcément... je bois ses conseils...) qui m'avait déjà conseillé le très bon thriller de Minier, Une putain d'histoire. J'ai d'abord lu un extrait du roman de Nicolas Beuglet et, comme je ne pouvais pas attendre, j'ai acheté Le Cri illico sur ma liseuse. Il s'agit d'un thriller plus qu'haletant. Sarah, une jeune enquêtrice norvégienne, se retrouve sur une affaire de meurtre... [Lire la suite]
04 mars 2017

Correspondances amoureuses et surtout cochonnes...

Si j'ai acheté le recueil Correspondances amoureuses dirigé par Nathalie Rykiel, c'est parce que j'adore les relations épistolaires. J'ai même créé un challenge autour de ce thème. Je m'attendais à du lyrisme, à de l'explosion passionnelle... et comme on peut le voir dans mon titre, je n'y ai trouvé que des lettres cochonnes. C'est drôle au début. Et, au fil de la lecture, on se lasse. Après lecture, j'ai même été déçue par certains auteurs que je voyais comme "purs". Il y a des extraits de correspondances qui ne cassent pas des... [Lire la suite]
02 mars 2017

Conseillé par Elodie Frégé: le désespoir des singes de F. Hardy

De moi-même, je ne pense pas que je me serais intéressée naturellement au roman de Françoise Hardy, Le désespoir des singes et autres bagatelles. Lors d'une émission où Elodie Frégé (dont je suis très très fan) devait reprendre "tous les garçons et les filles", celle-ci a évoqué Le désespoir des singes de Françoise Hardy. Elle disait que ce livre était magnifique, et que son auteure oscillait entre le lyrisme et le cynisme... Beaucoup d'arguments qui m'ont interpellée et m'ont convaincue d'acheter Le désespoir des singes et autres... [Lire la suite]
01 mars 2017

Moi après mois... Février

Février...un tout petit mois. Petit mois qui a été, par les vacances, écourté. Son début a vite été oublié. Ne me reste de l'avant-vacances que le souvenir d'un mail envoyé.Et celui d'un mail reçu en retour. Un mail qui m'a marquée. Un message qui m'a touchée. Lu, relu, rerererelu, un peu tous les jours.  Des sorties, une brasserie, et du tri. Beaucoup de rangement. De bons moments. Quelques films entre deux romans. Et entre temps, de la musique. La fin du trimestre, c'est vendredi. Ce qui signifie... arrêt des notes et... [Lire la suite]