10 juillet 2017

La servante écarlate de Margaret Atwood

Margaret Atwood et moi n'avons vraiment pas d'atomes crochus. J'avais découvert cette romancière canadienne avec son roman La femme comestible. J'avais été déçue car je trouvais l'histoire gnan-gnan, et la narration houleuse et barbante. J'ai commencé La servante écarlate en avril. Je l'ai fini hier. Et il n'y a que 450 pages. J'ai traîné ce livre comme un boulet. Entre temps, une série et le film inspirés du roman sont sortis et ont fait le buzz. Tout le monde a vu dans cette anticipation une représentation de l'Amérique... [Lire la suite]

09 juillet 2017

Quoi de neuf... en bref -Juillet-

Parce que j'ai la mémoire qui flanche, parce que j'ai l'organisation en dentelle, parce que je mets trois plombes à retrouver les choses, parce que je partiticpe à beaucoup de challenges que j'oublie fatalement à un moment donné, j'ai décidé de créer des articles "express", chaque 9 du mois pour répertorier toutes ces infos...   Les challenges en bref: - Challenges à long terme * En toutes lettres (le mien): tous les livres liés à l'écriture épistolaire et à la lettre. * Le Petit bac d'Enna: Deux... [Lire la suite]
08 juillet 2017

Une maison de poupée d'Ibsen

Henrik Ibsen est un dramaturge norvégien du XIX°. Il est né en 1828 et mort en 1906. Une de ses pièces les plus connues est Une maison de poupée. J'ai très longtemps vu le titre passer sans jamais m'arrêter dessus. J'avais lu des extraits car dans les manuels scolaires, c'est assez fréquent de trouver un extrait de cette pièce de théâtre. J'aime le théâtre. J'ai cette fascination pour ce milieu depuis toujours. Autant, je n'ai jamais été très attirée par les salles de cinéma, autant j'ai toujours adoré et été toujours très... [Lire la suite]
07 juillet 2017

L'amie prodigieuse d'Elena Ferrante ou la grosse arnaque du siècle.

L'amie prodigieuse a créé le buzz l'an passé et continue encore aujourd'hui: succès populaire salué par la critique. Un chef d'oeuvre en somme. De plus, tout le mystère autour de la romancière Elena Ferrante a ajouté une plus-value à ce roman et à cette trilogie. J'ai eu hâte de découvrir ces romans. J'avais très envie d'être emballée, d'en parler avec fougue, avec panache, avec passion. Oui mais voilà... j'ai détesté. Je me suis ennuyée à mourir. J'ai adoré l'incipit et l'histoire qui était annoncée. Une femme, Lenù (double fictif... [Lire la suite]
05 juillet 2017

Agatha Raisin enquête: la quiche fatale

J'ai découvert M.C Beaton et sa série des Agatha Raisin enquête sur Kobo. Parfois je suis attirée par un visuel et je lis un extrait. Quand la couverture est un peu "girly", je suis souvent déçue. J'ai commencé la lecture sans avoir de trop hautes ambitions. Et j'ai été surprise. Donc j'ai acheté trois tomes de cette saga.       Agatha Raisin est une femme d'affaires réputée qui part à la retraite. La retraite est à prendre autant au sens professionnel qu'au sens premier du terme. Notre Agatha se retrouve donc loin... [Lire la suite]
01 juillet 2017

Bilan de Juin

Du moi de juin Juin, à peine débuté, sa fin déjà anticipée, projetée. Dès le 1er juin, je n'ai qu'une hâte: être au 27... Vacances. Après la canicule, place à l'hiver. Le repos arrive, l'été repart. Mauvais concours de circonstances météorologiques. Et puis des retrouvailles, un bel après-midi en belle compagnie. Et puis c'est tout. Et c'est déjà pas mal. Des lectures de mai  * Merveilleuses lectures ¤ Qui dira la souffrance d'Aragon de Guégan ¤ Le sixième sommeil de Bernard Werber ¤ Le cortège de la noce s'est figée... [Lire la suite]
Posté par Aude_85 à 18:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

29 juin 2017

Ame Graphique: été

Comme chaque dernier jeudi du mois, c'est l'Ame Graphique de Sabine qui nous propose aujourd'hui de prendre une photo sur l'été...  Je ne vais pas faire dans l'originalité mais l'été est ma saison préférée parce que j'aime le soleil, la chaleur. J'aime vivre sous trente degrés. J'aime revenir hâlée, bronzée, même si c'est maaaaaaaaaaaaaaaal. L'été, pour moi c'est aussi synonyme de vacances. Si, d'habitude, à cette époque, je croule sous les copies de bac de français et les oraux et que les vacances commencent vraiment le... [Lire la suite]
28 juin 2017

Le sommeil...ami ou ennemi?

Alors oui... on peut me huer. Je n'avais jamais lu jussqu'à ce jour un seul roman de Bernard Werber. Oui... même pas les Fourmis. Oui, huez-moi. J'ai donc récemment lu, le verbe dévorer siérait davantage, Le sixième sommeil.  J'ai découvert ce roman grâce à Lexie Blush.   Attention digression narcissique... Tout ce qui concerne le sommeil, l'inconscient me fascine. Il faut aussi dire que la nuit et moi ne vivons pas un amour complètement fou: - Je fais des cauchemars: course-poursuites, SS, camps de concentration,... [Lire la suite]
25 juin 2017

Qui dira la souffrance d'Aragon de Gérard Guégan

"Je l'aimerai toujours et, à rebours, je me détesterai toujours autant. Comprenne qui pourra. Tu sais, mon petit, on ne devrait jamais couper le cordon... le trait d'union, si tu préfères, ce fil d'Ariane qui nous lie à notre jeunesse. Le seul impossible qui aura jamais compté: la traversée des apparences...." Par principe, quand je vois le nom "Aragon", j'achète.  J'ai réalisé deux mémoires sur lui donc ça laisse quelques traces. J'ai une profonde affection pour cet auteur, même si je préfère largement le poète au romancier.... [Lire la suite]
23 juin 2017

Le cortège de la noce s'est figé dans la glace

Quel beau titre! Poétique, lyrique et surtout... pas de moi. Le cortège de la noce s'est figé dans la glace est un roman de Kadaré que j'ai beaucoup aimé. L'histoire est beaucoup plus simple à comprendre que L'année noire. Ici, les informations sur le contexte historique et géopolitique de l'Albanie nous sont données au fur et à mesure de la lecture. L'histoire de Kadaré est simple mais magnifique. Nous sommes dans les années 1980. Le 1er avril 1981, à Pristina (Kosovo avec une majorité d'Albanais, dirigé par les Serbes) pour être... [Lire la suite]