• Philippe Delerm

- "Tu ne revivras pas, mais il y a ce chemin des mots qui mène un peu plus près de ton sourire; le souvenir ne te rend pas mais tu sourds quelquefois de cette folie douce de t'écrire, avec au bout le son-vertige de ta voix." (La Cinquième saison)

 

  • Marcel Proust

- "Moi je penserai à vous toujours pour que mon âme vous soit sans cesse ouverte s'il vous plaisait d'y entrer. Mais que l'invitée se fera longtemps attendre! Les pluies de novembre auront pourri les fleurs de ma tombe, juin les aura brûlées et mon âme pleurera toujours d'impatience. Ah! j'espère qu'un jour la vue d'un souvenir, le retour d'un anniversaire, la pente de vos pensées mènera votre mémoire aux alentours de ma tendresse; alors ce sera comme si je vous avais entendue, aperçue, un enchantement aura tout fleuri pour votre venue. Pensez au mort. Mais hélas! puis-je espérer que la mort et votre gravité accompliront ce que la vie, avec ses ardeurs, et nos larmes, et nos gaietés, et nos lèvres n'avaient pu faire." (Les plaisirs et les jours)

  • Danièle Desanti

- "Ainsi par correspondances invisibles, par coïncidences étranges avance-t-on parfois sans le savoir vers celui ou celle pour qui le sort tournera."

  • Fabrice Gaignault

- " A quoi reconnait-on un grand livre? A sa vérité de ton qui en fait un objet universel sans âge."

  • Clara Dupont-Monod

- "Je peux coucher avec n'importe qui, mais je ne supporte pas qu'on me touche."

- " Je me déclare objet, pour oublier que je suis un sujet abîmé."