Photos liées au tag 'Contemporaine'

Voir toutes les photos
08 mars 2017

Le cri de Nicolas Beuglet

Je me suis dirigée vers Le Cri de Nicolas Beuglet sur les conseils d'un collègue ( qui, accessoiremanet ressemble à mon chanteur d'amour, Emmanuel Moire, donc forcément... je bois ses conseils...) qui m'avait déjà conseillé le très bon thriller de Minier, Une putain d'histoire. J'ai d'abord lu un extrait du roman de Nicolas Beuglet et, comme je ne pouvais pas attendre, j'ai acheté Le Cri illico sur ma liseuse. Il s'agit d'un thriller plus qu'haletant. Sarah, une jeune enquêtrice norvégienne, se retrouve sur une affaire de meurtre... [Lire la suite]

02 mars 2017

Conseillé par Elodie Frégé: le désespoir des singes de F. Hardy

De moi-même, je ne pense pas que je me serais intéressée naturellement au roman de Françoise Hardy, Le désespoir des singes et autres bagatelles. Lors d'une émission où Elodie Frégé (dont je suis très très fan) devait reprendre "tous les garçons et les filles", celle-ci a évoqué Le désespoir des singes de Françoise Hardy. Elle disait que ce livre était magnifique, et que son auteure oscillait entre le lyrisme et le cynisme... Beaucoup d'arguments qui m'ont interpellée et m'ont convaincue d'acheter Le désespoir des singes et autres... [Lire la suite]
25 février 2017

La femme au miroir de Schmitt

"Tuer qui que ce soit, c'est s'attaquer à la vie. Personne n'a le droit de le faire."       La femme au miroir de Schmitt est un pavé; un bon gros roman... un gros roman seulement. J'adore Eric-Emmanuel Schmitt: c'est visible ici, là ou encore là, et finalement ici. La femme au miroir se compose comme un triptyque: l'histoire d'Anne, celle d'Hanna, celle d'Anny à des époques bien distinctes: la Renaissance, le début du XX° et l'époque ultra-contemporaine. Je parle de triptyque mais l'dée d'un triptyque tournant... [Lire la suite]
18 février 2017

De Delerm à Hammershoi: Intérieur

J'arrive bientôt à la fin de la delermothèque. Philippe Delerm a écrit une sacrée palanquée de livres.  Si, il y a encore quelques années, l'étendue de son oeuvre me promettait encore de bons moments, aujourd'hui, c'est une autre paire de manches (ouh! Quelle vilaine expression). A force d'avoir couru après les Delerm, de les avoir ingurgités comme une ogresse, le champ des possibles se restreint de plus en plus. J'ai quasiment épuisé le stock, j'ai tari ma source. La solution de repli, mon issue de secours, réside dans la... [Lire la suite]
04 janvier 2017

Oedipe et Jocaste: de Sophocle à Christiane Olivier

Les enfants de Jocaste est un  essai de Christiane Olivier. Cette femme est psychanalyste et a décidé de mettre en avant la figure féminine du fameux complexe d'Oedipe. J'ai acheté ce livre car au programme de terminale, Oedipe Roi figure parmi les oeuvres à étudier. Je m'étais dit que je pourrais me servir de l'essai de Christiane Olivier pour aborder Oedipe, Jocaste, la psychanalyse... Le mythe antique, la pièce de Sophocle.   Laïos et Jocaste, le couple royal de Thèbes, ont un enfant Oedipe. En consultant l'oracle de... [Lire la suite]
28 décembre 2016

Un enfant plein d'angoisse et très sage de Stéphane Hoffmann

  Challenge 1% Délivrer des livres   Une fois n'est pas coutume, j'ai acheté un roman pour sa couverture. Il s'agit de Un enfant plein d'angoisse et très sage de Stéphane Hoffmann. Je la trouvais rigolote, originale, un peu "british" sur les bords. Et immédiatement, elle m'a fait penser au roman La dernière conquête du Major Pettigrew d'Helen Simonson que j'avais adoré. Pour l'histoire...Aucun rapport. Par-delà l'aspect purement visuel et superficiel, le titre m'a fait sourire car grosso modo, bien que je ne... [Lire la suite]

19 décembre 2016

Anne-Véronique Herter: ZOU!

   En faisant des articles "moi après mois", je suis tombée sur celui d'Anne-Véronique Herter. De fil en aiguille, je suis allée vadrouiller sur son blog et ai découvert que cette personne avait écrit un roman. Comme j'adorais le style de son "moi après mois", je me suis dit "pourquoi ne pas acheter le roman?" Et je ne regrette pas.  Le titre interpelle pas mal. Il fait son effet. Pour moi, c'est une onomatopée que j'ai toujours entendue quand j'étais gamine et que j'adresse... [Lire la suite]
08 décembre 2016

James Salter: Et rien d'autre

Le titre résume bien l'ensemble. Et rien d'autre. Non vraiment: rien d'autre, ça ira. Et rien d'autre... et heureusement. 365 pages...d'ennui effarant. Il ne se passe rien ou presque. C'est de la littérature américaine typique: on campe en long, en large et en travers les personnages. On les installe dans une vie soit misérable soit dans le luxe de la haute bourgeoisie. Si tu es pauvre, tu es malheureux et désespéré. Si tu es riche, tu es malheureux et enclin à la... [Lire la suite]
Posté par Aude_85 à 09:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 novembre 2016

Extension du domaine de la lutte de Michel Houellebecq

Alors là, si on m'avait dit: "un jour tu liras et tu apprécieras un roman de Houellebecq", je me serais mise à rire. Mais voilà, lorsque quelqu'un que vous appréciez énormément et dont l'avis et la vision de la vie comptent considérablement, et bien... vous flanchez. En dépit de mes a priori, j'ai lu Houellebecq. Et si Houellebecq me permet de créer un point commun, un trait d'union en plus avec cette personne dont j'attache énormément d'importance au regard, je prends, je saisis la... [Lire la suite]
13 septembre 2016

Grégoire Delacourt: La première chose qu'on regarde

[Republication]     "Ils se regardèrent en souriant et ce sourire rapprocha leurs cœurs et leurs peurs et les éloigna pour un instant de tout ce qu'ils avaient perdu, que l'on perd à chaque pas que l'on fait: une maman, un souvenir, une musique, un amour; tout ce qui nous effraie, nous détruit, nous déshumanise. L'amour est le seul moyen de ne pas devenir un assassin." J'avais beaucoup aimé La liste de mes envies. J'avais découvert l'auteur grâce à ce roman. J'ai voulu réitéré mon expérience avec mon Grégoire... [Lire la suite]