20 juillet 2017

Le temps est assassin de Bussi

On m'a beaucoup vanté Bussi ces deux dernières années. Je n'avais pas eu l'occasion de me pencher sur cet auteur. On m'a prêté Le temps est assassin. Un titre plutôt poétique. Un titre un peu "mistral gagnant". Qui n'a pas eu la chanson de Renaud en tête à la lecture de ce titre? "Le temps est assassin, il emporte avec lui les rires des enfants... et les "Mistral gagnant""...   Le début du roman se situe en 1989 où on rencontre Clotilde, une jeune ado rebelle en vacances en Corse avec ses parents et son frère Nicolas, le... [Lire la suite]

19 juillet 2017

Duel autour de Maupassant: élève vs prof

Avril 2017... Il y a quelques temps ma nièce (4ème) a rapporté de son collège un petit livre vert et blanc intitulé Le Papa de Simon et autres nouvelles" de Maupassant. Je l'ai encouragée et l'ai félicitée pour sa lecture de Maupassant. Et j'ai eu un avis assez tranché de sa part. "Bon, Le Papa de Simon, ça va c'est cool. C'est un peu triste mais ça finit bien. Mais le reste c'est trop chelou. Il ne se passe rien. C'est nul. Je ne vais pas tout lire." En bonne tante prof de français, j'ai soufflé, fait les gros yeux et je lui ai... [Lire la suite]
15 juillet 2017

La mort du roi Tsongor de Laurent Gaudé

En fin d'année, il n'est pas rare de trouver dans notre casier des livres. J'ai trouvé il y a quelques temps le roman de Laurent Gaudé: La mort du roi Tsongor. J'avais découvert Laurent Gaudé il y a quelques années lorsqu'un extrait du Tigre bleu de l'Euphrate était tombé à l'écrit du bac français. Le sujet avait fait polémique: la presse s'était acharnée contre les lycéens se moquant de nos chères têtes blondes qui avaient cru que le tigre était un animal et non le fleuve. Les journaleux s'étaient précipités comme des rapaces sur... [Lire la suite]
14 juillet 2017

Agatha Raisin enquête: Pas de pot pour la jardinière

Après avoir entamé et adoré la saga de M.C Beaton "Agatha Raisin enquête", je suis devenue accro à ces romans très "british" (ou plutôt "scottish"). J'ai donc lu les trois premiers tomes, ce qui me permet de valider une participation au challenge de Philippe "trilogie de l'été". Je crois bien que je vais rapidement céder à la fin de la saga parce que j'ai ricané, parce que je me suis régalée avec le style très écossais de M.C Beaton. C'est sûr que si l'on recherche du thriller, du polar, on ne va pas être servi. Si on recherche... [Lire la suite]
10 juillet 2017

La servante écarlate de Margaret Atwood

Margaret Atwood et moi n'avons vraiment pas d'atomes crochus. J'avais découvert cette romancière canadienne avec son roman La femme comestible. J'avais été déçue car je trouvais l'histoire gnan-gnan, et la narration houleuse et barbante. J'ai commencé La servante écarlate en avril. Je l'ai fini hier. Et il n'y a que 450 pages. J'ai traîné ce livre comme un boulet. Entre temps, une série et le film inspirés du roman sont sortis et ont fait le buzz. Tout le monde a vu dans cette anticipation une représentation de l'Amérique... [Lire la suite]
08 juillet 2017

Une maison de poupée d'Ibsen

Henrik Ibsen est un dramaturge norvégien du XIX°. Il est né en 1828 et mort en 1906. Une de ses pièces les plus connues est Une maison de poupée. J'ai très longtemps vu le titre passer sans jamais m'arrêter dessus. J'avais lu des extraits car dans les manuels scolaires, c'est assez fréquent de trouver un extrait de cette pièce de théâtre. J'aime le théâtre. J'ai cette fascination pour ce milieu depuis toujours. Autant, je n'ai jamais été très attirée par les salles de cinéma, autant j'ai toujours adoré et été toujours très... [Lire la suite]

05 juillet 2017

Agatha Raisin enquête: la quiche fatale

J'ai découvert M.C Beaton et sa série des Agatha Raisin enquête sur Kobo. Parfois je suis attirée par un visuel et je lis un extrait. Quand la couverture est un peu "girly", je suis souvent déçue. J'ai commencé la lecture sans avoir de trop hautes ambitions. Et j'ai été surprise. Donc j'ai acheté trois tomes de cette saga.       Agatha Raisin est une femme d'affaires réputée qui part à la retraite. La retraite est à prendre autant au sens professionnel qu'au sens premier du terme. Notre Agatha se retrouve donc loin... [Lire la suite]
25 juin 2017

Qui dira la souffrance d'Aragon de Gérard Guégan

"Je l'aimerai toujours et, à rebours, je me détesterai toujours autant. Comprenne qui pourra. Tu sais, mon petit, on ne devrait jamais couper le cordon... le trait d'union, si tu préfères, ce fil d'Ariane qui nous lie à notre jeunesse. Le seul impossible qui aura jamais compté: la traversée des apparences...." Par principe, quand je vois le nom "Aragon", j'achète.  J'ai réalisé deux mémoires sur lui donc ça laisse quelques traces. J'ai une profonde affection pour cet auteur, même si je préfère largement le poète au romancier.... [Lire la suite]
21 juin 2017

L'année noire de Kadaré

J'ai découvert Ismaïl Kadaré grâce à Avril Brisé qui est un roman exceptionnel sur la vendetta Albanaise. Dès lors, j'ai enchaîné de nombreuses lectures de Kadaré qui m'ont ravie. Le problème avec les romans de Kadaré, c'est qu'ils nécessitent une certaine culture, des connaissances sur l'histoire de l'Albanie. Grâce aux Tambours de la pluie et au Général de l'armée morte, j'avais saisi quelques informations qui m'ont permis de comprendre certains romans. J'ai lu L'année noire et j'ai bien vu que mes connaissances étaient limitées. On... [Lire la suite]
03 juin 2017

Le voyage égoïste de Colette

J'ai vraiment l'impression de faire beaucoup de lectures croisées en ce moment. Et pourtant mon choix de livres est assez aléatoire. Ou plutôt pragmatique, le premier de la pile à lire. Parallèlement au recueil de nouvelles de Virginia Woolf La fascination de l'étang, j'ai lu un recueil de nouvelles de Colette, Le voyage égoïste. Tout ce que j'ai aimé chez Virginia Woolf, je l'ai retrouvé chez Colette: les descriptions bucoliques, esthétiques, poétiques, psychédéliques, le style très "prémoderniste" de Colette et le vrai modernisme de... [Lire la suite]