15 juillet 2017

La mort du roi Tsongor de Laurent Gaudé

En fin d'année, il n'est pas rare de trouver dans notre casier des livres. J'ai trouvé il y a quelques temps le roman de Laurent Gaudé: La mort du roi Tsongor. J'avais découvert Laurent Gaudé il y a quelques années lorsqu'un extrait du Tigre bleu de l'Euphrate était tombé à l'écrit du bac français. Le sujet avait fait polémique: la presse s'était acharnée contre les lycéens se moquant de nos chères têtes blondes qui avaient cru que le tigre était un animal et non le fleuve. Les journaleux s'étaient précipités comme des rapaces sur... [Lire la suite]

11 juillet 2017

Agatha Raisin enquête: Remède de cheval

J'ai découvert par hasard M.C Beaton et par-là même la saga des "Agatha Raisin". C'est drôle, enlevé, léger, sympathique. Rien d'intellectualisant mais absolument divertissant. J'ai adoré le premier tome La quiche fatale. Dans ce second tome, Remède de cheval, nous retrouvons notre Agatha qui s'est entichée de son voisin, l'ancien colonel James Lacey. Elle le suit, le "harcèle", le poursuit... et lui, par conséquent, il la fuit. Et puis, saoulée d'être ignorée et abandonnée, elle va craquer pour le nouveau vétérinaire qui vient... [Lire la suite]
10 juillet 2017

La servante écarlate de Margaret Atwood

Margaret Atwood et moi n'avons vraiment pas d'atomes crochus. J'avais découvert cette romancière canadienne avec son roman La femme comestible. J'avais été déçue car je trouvais l'histoire gnan-gnan, et la narration houleuse et barbante. J'ai commencé La servante écarlate en avril. Je l'ai fini hier. Et il n'y a que 450 pages. J'ai traîné ce livre comme un boulet. Entre temps, une série et le film inspirés du roman sont sortis et ont fait le buzz. Tout le monde a vu dans cette anticipation une représentation de l'Amérique... [Lire la suite]
08 juillet 2017

Une maison de poupée d'Ibsen

Henrik Ibsen est un dramaturge norvégien du XIX°. Il est né en 1828 et mort en 1906. Une de ses pièces les plus connues est Une maison de poupée. J'ai très longtemps vu le titre passer sans jamais m'arrêter dessus. J'avais lu des extraits car dans les manuels scolaires, c'est assez fréquent de trouver un extrait de cette pièce de théâtre. J'aime le théâtre. J'ai cette fascination pour ce milieu depuis toujours. Autant, je n'ai jamais été très attirée par les salles de cinéma, autant j'ai toujours adoré et été toujours très... [Lire la suite]
23 juin 2017

Le cortège de la noce s'est figé dans la glace

Quel beau titre! Poétique, lyrique et surtout... pas de moi. Le cortège de la noce s'est figé dans la glace est un roman de Kadaré que j'ai beaucoup aimé. L'histoire est beaucoup plus simple à comprendre que L'année noire. Ici, les informations sur le contexte historique et géopolitique de l'Albanie nous sont données au fur et à mesure de la lecture. L'histoire de Kadaré est simple mais magnifique. Nous sommes dans les années 1980. Le 1er avril 1981, à Pristina (Kosovo avec une majorité d'Albanais, dirigé par les Serbes) pour être... [Lire la suite]
16 juin 2017

Marie d'Alexandre Dumas

Marie est une nouvelle d'Alexandre Dumas qui s'oppose diamétralement à la nouvelle Une amazone dont j'ai parlé ici. On retrouve le même personnage féminin de Marie déjà présente dans Une amazone. Peut-être est-ce la même? Peut-être est-ce une autre? Nul ne le sait. Pourtant on retrouve bien la même image de la femme: fragile, douce, vulnérable...A moins que dans l'esprit très dumassien, être Marie -être une Marie- est une forme d'allégorie de la femme. Perception virginale de la femme? Symboliquement, tout porte à le croire. Cette... [Lire la suite]
03 juin 2017

Le voyage égoïste de Colette

J'ai vraiment l'impression de faire beaucoup de lectures croisées en ce moment. Et pourtant mon choix de livres est assez aléatoire. Ou plutôt pragmatique, le premier de la pile à lire. Parallèlement au recueil de nouvelles de Virginia Woolf La fascination de l'étang, j'ai lu un recueil de nouvelles de Colette, Le voyage égoïste. Tout ce que j'ai aimé chez Virginia Woolf, je l'ai retrouvé chez Colette: les descriptions bucoliques, esthétiques, poétiques, psychédéliques, le style très "prémoderniste" de Colette et le vrai modernisme de... [Lire la suite]
22 mai 2017

Spectacle de Prévert

Je reprends un peu du service sur ce blog, je retrouve un rythme de croisière. Aujourd'hui, je vais parler d'un poète que j'adore.. Jacques Prévert. Et d'une oeuvre que j'ai... je ne vais pas dire détester.. mais que je n'ai pas forcément aimée. Si j'en parle aujourd'hui, c'est aussi et surtout pour faire honneur au challenge de Philippe: Lire sous la contrainte. De mémoire, et grosso modo, la contrainte est que le titre ne doit pas contenir de déterminant ni préposition. Spectacle obéit donc à la règle. "Mais sur une autre gravure... [Lire la suite]
12 avril 2017

Jeune fille d'Anne Wiazemsky

Quand j'ai vu le titre rouge sur le couverture blanc cassé-beige Gallimard: JEUNE FILLE, j'ai succombé. C'est un peu le surnom dont j'ai été affublée ces derniers jours malgré mes trente ans. D'une façon symbolique, "sentimentale", j'ai acheté Jeune fille d'Anne Wiazemsky. Il s'agit d'une autobiographie. Anne Wiazemsky est la petite-fille de François Mauriac, d'après ce que j'ai compris, et aussi une comédienne. Dans son autobiographie, elle raconte sa vie particulière d'dolescente-apprentie comédienne. Elle raconte ses débuts... [Lire la suite]