Photos liées au tag 'Littérature Française'

Voir toutes les photos
03 septembre 2017

Damasio, Maupassant, Zola et Péju sont dans un bateau...

Un bateau qui tangue car Blondie Madame est en train de couler, et Blondie est sous l'eau...A dire vrai, j'ai beaucoup de travail en ce moment. La rentrée est à peine arrivée que je suis déjà partout et nulle part, je mouline tout le temps sans être efficace. Je suis un peu sous pression. Un peu, beaucoup. Tellement que... j'en ai même oublié que j'avais ce blog. J'ai besoin de temps... Le temps de me remettre à flot, de me réorganiser...  J'ai beaucoup lu mais je n'ai pas fait état de ces lectures. Je vais essayer de faire... [Lire la suite]

28 août 2017

Concerto à la mémoire d'un ange d'Eric-Emmanuel Schmitt

Concerto à la mémoire d'un ange est un recueil de quatre nouvelles d'Eric-Emmanuel Schmitt. Cet homme sait tout faire: romans, nouvelles, théâtre. Et il le fait bien. Il s'intéresse et est calé dans de nombreux domaines: musique, arts, sciences... Et j'en passe. Comme dans tout recueil de nouvelles de Schmitt, il y a un fil rouge. Ce ne sont pas des textes mis les uns à la suite des autres. Chaque recueil possède une vraie unité. "Quand devenons-nous celui que nous devons être? Dans notre jeunesse ou plus tard? Adolescents [...]... [Lire la suite]
24 août 2017

Trilogie de l'été sous l'égide d'Eric-Emmanuel Schmitt

Pour le challenge de Philippe, il faut lire une trilogie ou trois livres d'un même auteur. Je suis allée au-delà de la trilogie puisque ma nouvelle obsession s'appelle Eric-Emmanuel Schmitt qui me rappelle ma folie Modiano d'il y a quelques années (obsession qui n'a pas disparu mais qui a été soignée après avoir fait étudier Dora Bruder à mes premières il y a quelques années). Aujourd'hui, c'est la Schmittomanie qui a pris le relais. Je me suis raisonnée: Non, Blondie... Tu ne peux pas faire étudier un roman de Schmitt, une pièce... [Lire la suite]
22 août 2017

Coup de coeur monumental pour La petite fille de Monsieur Linh (P.CLaudel)

La petite fille de Monsieur Linh est un roman de Philippe Claudel qui me permet de valider une participation au challenge Le Petit Bac dans la catégorié "nom", ligne 4. Monsieur Linh arrive par bateau sur une terre inconnue. On ne sait pas d'où il vient, on ne sait pas où il va, ni où il est ni quand se déroule l'histoire. Si tout est aussi flou et flottant c'est que l'histoire de Moniseur Linh peut aussi bien être celle des anciens réfugiés de n'importe quel pays à n'importe quelle époque comme celle des milliers et des milliers... [Lire la suite]
15 août 2017

Lecture commune: L'avènement d'Hitler de Jacques Prévert

Avec Marion du blog Par-ci, par-là, nous avons décidé de lire un livre de Prévert. C'est elle qui m'a fait découvrir L'Avènement d'Hitler qui correspond totalement à ce qui m'intéresse: la montée du fascisme, du nazisme et de tous les extrémismes et la façon dont l'homme s'est déshumanisée. Avec cette insondable question qui brûle mes lèvres: POURQUOI? Jacques Prévert a écrit L'Avènement d'Hitler à chaud. Ce jour funeste de 1933 où Hitler est devenu chancelier, Prévert n'a pu s'empêcher de jeter sur le papier ses mots... [Lire la suite]
20 juillet 2017

Le temps est assassin de Bussi

On m'a beaucoup vanté Bussi ces deux dernières années. Je n'avais pas eu l'occasion de me pencher sur cet auteur. On m'a prêté Le temps est assassin. Un titre plutôt poétique. Un titre un peu "mistral gagnant". Qui n'a pas eu la chanson de Renaud en tête à la lecture de ce titre? "Le temps est assassin, il emporte avec lui les rires des enfants... et les "Mistral gagnant""...   Le début du roman se situe en 1989 où on rencontre Clotilde, une jeune ado rebelle en vacances en Corse avec ses parents et son frère Nicolas, le... [Lire la suite]

19 juillet 2017

Duel autour de Maupassant: élève vs prof

Avril 2017... Il y a quelques temps ma nièce (4ème) a rapporté de son collège un petit livre vert et blanc intitulé Le Papa de Simon et autres nouvelles" de Maupassant. Je l'ai encouragée et l'ai félicitée pour sa lecture de Maupassant. Et j'ai eu un avis assez tranché de sa part. "Bon, Le Papa de Simon, ça va c'est cool. C'est un peu triste mais ça finit bien. Mais le reste c'est trop chelou. Il ne se passe rien. C'est nul. Je ne vais pas tout lire." En bonne tante prof de français, j'ai soufflé, fait les gros yeux et je lui ai... [Lire la suite]
18 juillet 2017

Article dans lequel la lectrice demande une fois encore à Monsieur Puértolas de l'épouser

Cher Romain,Je suis tombée sous le charme depuis L'extraordinaire voyage du fakir. J'aime tes titres à rallonge. J'aime tes histoires. J'aime ton humour. Epouse-moi. J'ai adoré Re-vive l'empereur qui t'a permis une fois encore de monter dans mon estime. Monsieur Puértolas je vous aime. Epousez-moi. J'ai craqué pour Tout un été sans facebook. Et j'ai ri, j'ai ri.. Femme qui rit., cher Romain... Romain Puértolas épouse-moi. Ce sera toi ou personne. Passe-moi les menottes la bague au doigt. (Le petit Romain est policier. Quand on... [Lire la suite]
16 juillet 2017

La retraite sentimentale de Colette

La retraite sentimentale est le dernier opus de la série des Claudine de la merveilleuse romancière Colette. J'ai parlé de mon adoration de Colette ici, là J'ai aussi parlé de la saga des Claudine ici: Claudine à l'école. Claudine à Paris. Claudine en ménage. Claudine s'en va. Dans Claudine s'en va, on parle surtout du personnage d'Annie que l'on retrouve dans La retraite sentimentale. Renaud, le mari de Claudine est en convalescence dans le sud (je crois). Pendant cette absence, Annie vit avec Claudine. On sait que leur amitié... [Lire la suite]
15 juillet 2017

La mort du roi Tsongor de Laurent Gaudé

En fin d'année, il n'est pas rare de trouver dans notre casier des livres. J'ai trouvé il y a quelques temps le roman de Laurent Gaudé: La mort du roi Tsongor. J'avais découvert Laurent Gaudé il y a quelques années lorsqu'un extrait du Tigre bleu de l'Euphrate était tombé à l'écrit du bac français. Le sujet avait fait polémique: la presse s'était acharnée contre les lycéens se moquant de nos chères têtes blondes qui avaient cru que le tigre était un animal et non le fleuve. Les journaleux s'étaient précipités comme des rapaces sur... [Lire la suite]