11 août 2016

Les yeux jaunes des crocodiles: le film

J'avais lu il y a deux ans la trilogie de Katherine Pancol: Les yeux jaunes des crocodiles, La valse lente des tortues et Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi.    J'avais adoré les personnages, notamment l'héroïne ou anti-héroïne Joséphine Cortès. J'avais aimé l'imbrication de toutes les histoires. Je me souviens de ces instants de lecture dans ma voiture entre midi et deux. Epoque où je fuyais la salle des profs car l'entente... [Lire la suite]