16 juillet 2017

La retraite sentimentale de Colette

La retraite sentimentale est le dernier opus de la série des Claudine de la merveilleuse romancière Colette. J'ai parlé de mon adoration de Colette ici, là J'ai aussi parlé de la saga des Claudine ici: Claudine à l'école. Claudine à Paris. Claudine en ménage. Claudine s'en va. Dans Claudine s'en va, on parle surtout du personnage d'Annie que l'on retrouve dans La retraite sentimentale. Renaud, le mari de Claudine est en convalescence dans le sud (je crois). Pendant cette absence, Annie vit avec Claudine. On sait que leur amitié... [Lire la suite]

25 juin 2017

Qui dira la souffrance d'Aragon de Gérard Guégan

"Je l'aimerai toujours et, à rebours, je me détesterai toujours autant. Comprenne qui pourra. Tu sais, mon petit, on ne devrait jamais couper le cordon... le trait d'union, si tu préfères, ce fil d'Ariane qui nous lie à notre jeunesse. Le seul impossible qui aura jamais compté: la traversée des apparences...." Par principe, quand je vois le nom "Aragon", j'achète.  J'ai réalisé deux mémoires sur lui donc ça laisse quelques traces. J'ai une profonde affection pour cet auteur, même si je préfère largement le poète au romancier.... [Lire la suite]
24 avril 2017

Le meurtre d'O-Tsuya de Tanizaki

J'aime beaucoup la littérature asiatique. Je suis toujours soufflée par le style délicat et poétique, la pudeur, la retenue de l'expression. J'ai lu pas mal de livres de Tanizaki et j'ai toujours bien aimé sa façon d'écrire ainsi que ses textes. Avec Le meurtre d'O-Tsuya, je n'ai rien retrouvé de tout ce que j'aimais et qui me plaisait chez Tanizaki. Shinsuke tombe amoureux de la fille de son patron, la sublime O-Tsuya. Il n'ose pas dévoiler son amour, par la peur d'être repoussé et surtout à cause de la situation sociale... [Lire la suite]
25 février 2017

La femme au miroir de Schmitt

"Tuer qui que ce soit, c'est s'attaquer à la vie. Personne n'a le droit de le faire."       La femme au miroir de Schmitt est un pavé; un bon gros roman... un gros roman seulement. J'adore Eric-Emmanuel Schmitt: c'est visible ici, là ou encore là, et finalement ici. La femme au miroir se compose comme un triptyque: l'histoire d'Anne, celle d'Hanna, celle d'Anny à des époques bien distinctes: la Renaissance, le début du XX° et l'époque ultra-contemporaine. Je parle de triptyque mais l'dée d'un triptyque tournant... [Lire la suite]
10 septembre 2016

Marguerite Duras: Hiroshima mon amour

   [Republication]      Je pensais que c'était un roman. En fait, non. Il s'agit du scénario du film d'Alain Resnais, écrit par Marguerite Duras. D'emblée, l'ambiance "ciné" me refroidit mais je vais jusqu'au bout. Finalement, j'ai adoré. Tout est très simple, épuré, sous-entendu mais fort de sens.   Il s'agit d'un dialogue entre "Elle" et "Lui". Elle est Française et vient de Nevers. Lui est Japonais et vient d'Hiroshima. Leur... [Lire la suite]
04 septembre 2016

Mitsou de Colette

Oui, encore et toujours... Colette. Dès que je vois un de ses romans chez les libraires et les bouquinistes, je fonds. J'achète un Colette comme j'achète une viennoiserie. Avec la même envie, le même plaisir et la même délectation au final. Dans Mitsou, Colette nous plonge dans l'univers du cabaret où notre protagoniste a une grande renommée. Un jour, une de ses camarades de loge pas farouche pour deux sous et plus tôt de moeurs légères, fait rentrer deux militaires. Elle les cache dans la loge de Mitsou qui, bien plus élégante et... [Lire la suite]
26 août 2016

David Foenkinos: Charlotte

{Republication]   Dans ce roman, David Foenkinos part sur les traces de l'artiste-peintre Charlotte Salomon. C'est le roman de l'inspiration par excellence puisque notre joli romancier fouille la vie d'une artiste qu'il affectionne et tente une quête identitaire double: celle de l'inspirante Charlotte et la sienne propre, l'inspiré. Parfois, on retrouve certaines phrases équivoques dans la mesure où ce qui concerne Charlotte peut s'appliquer à David Foenkinos. Il ne s'agit pas d'une réelle... [Lire la suite]