15 août 2017

Lecture commune: L'avènement d'Hitler de Jacques Prévert

Avec Marion du blog Par-ci, par-là, nous avons décidé de lire un livre de Prévert. C'est elle qui m'a fait découvrir L'Avènement d'Hitler qui correspond totalement à ce qui m'intéresse: la montée du fascisme, du nazisme et de tous les extrémismes et la façon dont l'homme s'est déshumanisée. Avec cette insondable question qui brûle mes lèvres: POURQUOI? Jacques Prévert a écrit L'Avènement d'Hitler à chaud. Ce jour funeste de 1933 où Hitler est devenu chancelier, Prévert n'a pu s'empêcher de jeter sur le papier ses mots... [Lire la suite]

22 mai 2017

Spectacle de Prévert

Je reprends un peu du service sur ce blog, je retrouve un rythme de croisière. Aujourd'hui, je vais parler d'un poète que j'adore.. Jacques Prévert. Et d'une oeuvre que j'ai... je ne vais pas dire détester.. mais que je n'ai pas forcément aimée. Si j'en parle aujourd'hui, c'est aussi et surtout pour faire honneur au challenge de Philippe: Lire sous la contrainte. De mémoire, et grosso modo, la contrainte est que le titre ne doit pas contenir de déterminant ni préposition. Spectacle obéit donc à la règle. "Mais sur une autre gravure... [Lire la suite]
09 février 2017

L'odeur de l'herbe après la pluie de Patrick Jacquemin

J'ai acheté l'ebook L'odeur de l'herbe après la pluie de Patrick Jacquemin pour le titre. Je l'ai trouvé poétique, bucolique, joli, proustien. Néanmoins, je n'ai pas compris le rapport entre le titre et le contenu. Erreur d'étiquettage?Erreur d'interprétation? Bref, je n'ai pas été transcendée. L'histoire s'ouvre sur le personnage d'Annabelle, femme d'affaires hors pair, THE working girl qui se voit quittée par son époux. Tout allait bien, tout était merveilleux, le bonheur total jusqu'à ce que l'homme de sa vie l'abandonne,... [Lire la suite]
21 décembre 2016

Le fou d'Elsa d'Aragon

  La "folle de Louis" que je suis, remet le couvert avec son amour de poète. Je connais sur le bout des doigts Le paysan de Paris et La Mise à mort. Cependant, Aragon romancier me "rebute" souvent. Il est complexe. Son écriture est très conceptuelle et sa création romanesque laborieuse et trop intellectualisante. En revanche, lorsque Louis Aragon passe de la prose à la poésie, il traverse le miroir et me ravit comme personne. Si la prose est monumentale et d'une... [Lire la suite]
06 décembre 2016

La cantate à trois voix de Paul Claudel

  Avec Paul Claudel, les noms de recueils sont quelque peu analogues... Après Cinq grandes odes, on a La Cantate à trois voix. La cantate est par définition un morceau musical à plusieurs voix. Claudel applique vraiment l'aphorisme de Verlaine "De la musique avant toute chose".   Dans cette cantate à trois voix nous avons trois personnages féminins qui discourent en chantant sur le monde, la vie, la poésie, l'art, la guerre, la mort, l'amour... ... [Lire la suite]
04 décembre 2016

Paul Claudel: Cinq grandes odes

Une ode, hormis le fait que ce soit quasiment l'homophone de mon prénom (je dis presque parce que mon [o] à moi est fermé, alors que le [o] de l'ode est ouvert. Même si certaines personnes du sud ne différencient pas le poème de mon prénom à cause de leur accent), est un poème antique qui était destiné à être chanté. Paul Claudel, dans son recueil, devient l'aède antique avec ses Muses, son chant, sa lyre...   Le recueil se constitue de cinq parties, cinq odes où l'on voit le poète en... [Lire la suite]
Posté par Aude_85 à 19:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 octobre 2016

Rêves oubliés de Léonor de Récondo

J'avais beaucoup aimé le roman Amours de Léonor de Récondo que j'avais trouvé d'une finesse incroyable. Avec ce roman-ci Rêves oubliés, j'ai retrouvé le même enchantement. L'histoire m'a encore plus touchée.  "Sortir dans le jardin, admirer le feuillage changeant des arbres, plonger mon regard dans l'infini du ciel et respirer la douceur du vent, sa froideur aussi. Ne plus écrire, pour vivre le plus humblement possible, pour retrouver mon insouciance de jadis et déposer un baiser sur l'épaule d'Aïta." Une famille de... [Lire la suite]
16 octobre 2016

Après beaucoup d'années de Jaccottet

  Avec le recueil Après beaucoup d'années, je retrouve le Jaccottet d'A la lumière d'hiver et de L'encre serait de l'ombre. Nous retrouvons l'éloge de la nature, ses méditations poétiques sublimes et moins tristes que celles de Lamartine. Entre prose et poésie, on voit de nouveau Jaccottet  extraire l'essence -voire la quintessence- de la nature et de la vie, pour en faire un matériau noble et délicat: le recueil que nous tenons entre les mains.   "Le... [Lire la suite]
17 septembre 2016

Michel Houellebecq: Non réconcilié

 [Republication]   "Tant que tu n'es pas là, je t'attends, je t'espère [...]"  Avant de lire Extension du domaine de la lutte en janvier dernier suite à la recommandation de l'un de mes amis, j'avais de vilains a priori sur Michel Houellebecq. Finalement, j'ai été assez étonnée par ce roman. J'ai découvert encore plus récemment que Michel Houellebecq avait écrit de la poésie. J'ai acheté le recueil Non réconcilié par curiosité avec quand même pas mal de... [Lire la suite]
05 septembre 2016

Cannibales de Régis Jauffret

 Le roman Cannibales de Régis Jauffret fait partie de cette Rentrée Littéraire 2016. Par voie de conséquence, il me permet d'inaugurer le challenge de Sophie Hérisson qui consiste à lire 1% (ou 3 ou 6) des livres de la rentrée... Ce qui signifie 6 livres (ou 18 ou 36).      J'inscris le roman de Régis Jauffret dans le challenge de Philippe même si c'est assez "borderline". Le thème est "méchants". Doit-on considérer les cannibales comme des méchants? Montaigne a mis trois plombes à essayer de faire prendre... [Lire la suite]