11 novembre 2016

Mémoires d'une jeune fille rangée de Simone de Beauvoir

  J'ai acheté ce roman parce que je n'avais jamais rien lu de Simone De Beauvoir et cela me dérangeait un peu. J'ai rechigné à le sortir de ma PAL et j'ai grognassé pendant une cinquantaine de pages... "Encore un écrivain qui se regarde le nombril".  "Encore une autobiographie".  "Qu'est-ce qu'on en a affaire de sa vie".    En même temps, quand tu achètes un bouquin dont le titre stipule très explicitement qu'il s'agit de Mémoires... tu ne peux pas t'attendre à... [Lire la suite]

20 octobre 2016

Petit éloge des souvenirs de Mohammed Aïssaoui

J'adore la collection à deux euros de chez Folio et notamment toute la série des "Petit éloge de"... J'ai découvert cette série l'été dernier (ou celui d'avant? Le temps passe si vite) et depuis, je les collectionne car ce sont des livres agréables. Ce sont des livres "à emporter": légers et courts, ils servent à tuer le temps entre deux moments. En attendant un(e) ami(e), le bus, le train, le tram, entre deux rendez-vous, entre midi et deux... ou sur un balcon comme je le fais!   J'ai donc jeté... [Lire la suite]
25 septembre 2016

Proust: Le temps retrouvé

[Republication] J'vais hâte de commencer ce roman car c'est bel et bien le dernier de La Recherche, par conséquent la dernière pierre de l'édifice, la fin de mon challenge... Une étape dans ma vie. (C'est peut-être exagéré). Le titre me faisait envie, me plaisait, me ravissait d'avance car je me disais que tout ce que j'aimais chez Proust (le souvenir, les instants précieux, le goût des choses...), je le retrouverais ici puissance mille. J'ai été déçue durant les 221 premières pages. Cela aurait été un... [Lire la suite]
09 septembre 2016

Patrick Modiano: Remise de peine

 [Republication]   En fait, les Patrick, c'est comme les Philippe, je les collectionne. Entre Bruel, Modiano, Roy (et oui, excusez-moi d'être née dans les années 80...), Swayze (encore un mort), Mille (vous rapplez-vous de Chico... Viens chercher bonheur, c'était lui.. il a joué dans 99francs, Cravate Club...), Fiori (excusez-moi d'aimer les beaux bruns), Dempsey...   Pour continuer dans ma prévisibilité, je vais, bien entendu, parler... [Lire la suite]
02 septembre 2016

Patrick Modiano: Place de l'étoile

 [Republication]     J'ai lu le tout premier roman de Modiano: Place de l'étoile. Moi qui n'ai eu de cesse de répéter que chaque livre de Patrick Modiano était toujours de la même trempe, que tous ses personnages se ressemblaient, etc etc. Et bien Place de l'étoile me fait mentir. On ne reconnait pas du tout le style des romans suivants.    C'est assez cruel, hyper trash, violent. Les personnages sont antipathiques et sont loin... [Lire la suite]
26 août 2016

Philippe Delerm: Un été pour mémoire

[Republication] "Oublier la surface, et les vies qui se mêlent, oublier ceux que j'ai perdus, ce qui me reste..."  J'ai replongé. J'ai récidivé. Une lecture de Philippe Delerm en plus. J'ai lu cette fois-ci Un été pour mémoire.  Le personnage principal (qui n'est pas Philippe Delerm mais qui y ressemble beaucoup; vraiment beaucoup) a perdu sa grand-mère. Il revient sur les lieux avant que la maison soit vendue et vit son dernier "été", ses dernières vacances dans... [Lire la suite]
15 août 2016

Philippe Delerm: Mister Mouse ou la métaphysique du terrier

[Republication] Mister Mouse ou La métaphysique du terrier est un récit polymorphe: à la fois conte et roman, un récit enfantin pour adultes, métaphorique et symbolique, animalier et autobiographique.   Mister Mouse est une souris et vit avec sa famille dans son petit terrier. Un début de conte pour enfants en somme. Je commence à grimacer et à grincer des dents. Mais la patte Delerm prend vite le dessus et on oublie rapidement le côté enfantin de l'oeuvre pour revenir aux essentiels de mon Philou. Très vite, à... [Lire la suite]
10 août 2016

Patrick Modiano: Voyage de noces

Le baiser Modiano, Vincent Delerm   "Il n'existe plus de frontière entre les saisons, entre le passé et le présent. [...] Le passé et le présent se mêlent dans mon esprit par un phénomène de surimpression. Alors il ne reste plus que l'essentiel: les blancs, les silences et les points d'orgue. "   J'aime beaucoup Patrick Modiano. Pas parce qu'il a une taille de géant. Et oui, pour la petite histoire, je suis fascinée par les grands. Cela vient sûrement du fait que je... [Lire la suite]